Généralités

Le Club en 1981 n’avait pas de local fixe , le modulaire en étude a la FFMF arrivait au bon moment… les modules construits restent abrités dans les garages ; ils voyagent sur les galeries de voitures, en constituant de curieux convois lors des déplacements pour rejoindre des animations éloignées, en général dans des villages intéréssés.
Ou a de véritables expositions modélistes , comme particulièrement les « Journées Tourangelles du Modèle réduit » (toutes disciplines) jusqu’en 1998.
En 1991 , Jean Roux, Maire de Fondettes , attribua au Club un local désaffecté de 130 m2, de l’ancien collège , a remettre en etat et a sécuriser, ce qui fut fait durant l’été 91 par les membres du club parfaitement motivés.

Le du local club est considéré en principe fixe, mais toujours raccordable  en cas de besoin par prélèvement grâce aux  interfaces normalisées FFMF.

Le PLAN ci  dessous montre l’infrastructure de la menuiserie brute du réseau actuel, avec les repères en correspondance avec  les photos qui suivent.

Les voies de circulation :  100  mètres  de parcours  en continuité , plus 120 mètres de garages et coulisses, débords, terminus et service, toutes opérationnelles . Les modules standard sont aux normes FFMF, sauf des « Super-Modules  »  qui renferment  des complexes de voies , avec des niveaux différents, de largeur variable mais avec les extrémités aux normes des interfaces modulaires pour pouvoir toujours les raccorder  a des configurations originales.

La configuration simplifiée du croquis montre 3 branches : R1(bleu),R2(vert),R3(rose) qui se terminent par des raquettes permettant la circulation type « Os de Chien «  (Ici à 3 pattes…un mutant) comparable a une étoile à 3 branches repliéees;  la zone centrale (6-7) orange supporte une bifurcation « T » en triangle , commandée par un PC  Central (rouge) dominant surélevé  en « tribune », qui gère la circulation générale.

Une centaine  d’appareils de voie  de construction  Club ,( une spécialité) ,et de Peco Electrofrog y sont implantés  .  commandés par 115  « moteurs » relais modifiés .

Un système de block  classique de type  »jouef » est progressivement mis en oeuvre, en  électronique basique  à transistors.

Pour des raisons d’accéssibilité et de fragilité  (il sagit d’un Club)  les caténaires sont absentes.  Le courant traction est analogique en continu stabilisé,  le Roulnet est conseillé. La digitalisation sera envisageable lorsque l’ensemble sera équipé de Block  »Jouef »; Les premiers essais ont démontré une certaine compatibilité. A terme, rien ne devrait s’opposer à une commande Digital avec rétrosignalisation.  La conception devrait permettre d’intégrer des automates programmables  (ou ordinateurs)

Les maquettes de batiments sont  exécutés par les membres du club  après concertation  et des plans d’ensembles.

 

 

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close